Vous êtes ici

Les hernies

Qu'est ce que c'est ?

Les hernies représentent une pathologie fréquente de l’enfant et de l’adulte. Elles touchent préférentiellement l’homme à tout âge de la vie.

Elles correspondent à une déhiscence de la paroi abdominale, c’est-à-dire que les gaines entourant les muscles de l’abdomen s’écartent au niveau de points de faiblesse et laissent passer les organes internes (graisse, vessie et surtout le tube digestif) lors d’efforts au risque de provoquer un étranglement (voir schéma ci-dessous).

risques d'étranglement

Indications

Une fois présente, la hernie ne peut se corriger seule sans avoir recours à un acte chirurgical. La sollicitation de la musculature abdominale ne fait qu’aggraver la situation. L’indication opératoire est portée devant le risque évolutif (augmentation de taille, gêne) et le risque d’étranglement. Si le risque opératoire ou anesthésique est élevé (patient très âgé ou avec des antécédents importants) ou si la gêne est inexistante, des recommandations (absence de port de charge lourde ou d’effort physique) ou le port d’un bandage herniaire peuvent être suffisants.

Elles peuvent être présentes dès la naissance ou apparaitre secondairement suite à des efforts répétés dans le cadre d’une activité professionnelle soutenue. Les hernies peuvent être également des « hernies symptômes » lorsqu’elles apparaissent à la suite d’une pathologie provoquant une poussée abdominale importante : constipation habituelle ou inhabituelle (on réalise alors une colonoscopie à la recherche d’une tumeur colorectale), des difficultés pour uriner (on demande alors un bilan urologique à la recherche d’une pathologie prostatique par exemple), une toux importante (on demande alors un bilan pneumologique).

L'intervention

Le but du traitement est de corriger cette grosseur en réparant la paroi, d’éviter la récidive à long terme tout en diminuant le risque de complications post-opératoires (hématome et infection).

interventionChez l’enfant et l’adolescent, la réparation consiste à réparer la paroi en fermant la faiblesse musculaire et retendre les muscles.

Chez l’adulte, la pose d’une prothèse en poly-Esther ou polypropylène («plaque » ou « filet ») entre les couches musculaires renforce la paroi et diminue de façon drastique le taux de récidive. Cette pose est réalisée aussi bien par laparotomie que par cœlioscopie, sous anesthésie générale ou locorégionale (rachianesthésie = anesthésie de la partie inférieure du corps sous l’ombilic). Le geste est réalisé en ambulatoire.

Après l’intervention

Le port de charges lourdes (supérieures à 5 kg) et la pratique sportive sont contre-indiqués pendant 4 semaines, l’arrêt de travail qui en découle est de 1 à 6 semaines en fonction de la profession exercée. Néanmoins, le patient peut sortir marcher dès le lendemain de l’intervention sur de courtes distances (inférieures à 3 km), il peut conduire son véhicule dès que les douleurs se sont amendées permettant de pouvoir freiner en situation d’urgence sans avoir peur d’avoir mal (vers le 5ème jour). Les rapports sexuels doux sont possibles sans risque dès le 15ème jour.

Les différents types de hernies sont représentés ci-dessous.

Différentes hernies

Contenu modifié le 22/06/15